La membrane ondulante

Au coeur des pompes CorWave, CorWave LVAD et Nemo, réside une technologie de pompage brevetée de rupture : la membrane ondulante. Cette membrane est le résultat de plus de vingt années de recherche et développement, et est capable de reproduire le flux propre du cœur natif sain. Cette technologie de rupture permet aux pompes CorWave de se différencier des pompes rotatives actuellement commercialisées, en fournissant un flux sanguin vraiment physiologique.

 

Une technologie de rupture

La membrane ondulante est une technologie biomimétique qui s’inspire de la nage ondulatoire des animaux marins. Ce mouvement ondulatoire permet aux animaux de déplacer le fluide de manière efficace et d’avancer ainsi dans l’eau. Dans les pompes CorWave, une membrane polymère reproduit des interactions similaires, bien qu’inversées : la membrane est fixe tandis que le fluide (dans ce cas, le sang) est déplacé.

La technologie de membrane ondulante CorWave :  la membrane est mise en mouvement par un actionneur (ici à gauche) et le fluide circule de gauche à droite.

Issue de plus de vingt années de recherche, cette technologie est aujourd’hui protégée par plusieurs familles de brevets, et a fait l’objet de nombreuses présentations.

communication scientifique

Une membrane à deux géométries

Le mouvement ondulatoire peut être produit par différentes géométries de membrane, en particulier une forme discoïdale et une forme rectangulaire.

Les deux pompes à membrane ondulante CorWave sont animées par un actionneur électromagnétique qui génère les oscillations de la membrane polymère et permet la propagation d’une onde le long de cette membrane, à la manière d’un haut parleur, et la propulsion du sang.

Membrane discoïdale pour CorWave LVAD

L’onde générée sur cette membrane se déplace de l’extérieur vers l’intérieur du disque, de façon radiale, propulsant ainsi le sang vers l’orifice central.

En savoir plus sur CorWave LVAD

    Membrane rectangulaire pour Nemo

    L’onde générée sur cette membrane se déplace de la gauche vers la droite du rectangle, de façon axiale, propulsant ainsi le sang dans une seule direction.

    En savoir plus sur Nemo

    Une membrane ondulante pour des pompes cardiaques physiologiques

    Les pompes cardiaques développées par CorWave reposent sur cette technologie de membrane, capable de reproduire le flux physiologique du cœur natif, en termes de vitesse d’écoulement sanguin et de pulsatilité.

    Vitesse d’écoulement physiologique

    Le sang s’écoule à une vitesse physiologique le long de la membrane, soit environ 1-2m/s. La membrane exerce ainsi une force de cisaillement limitée sur les cellules sanguines, préservant l’intégrité du sang, contrairement aux pompes rotatives dans lesquelles le sang s’écoule à plus de 5m/s

    Pulsatilité haute fidélité

    Contrairement aux turbines à débit continu, la technologie de membrane ondulante permet de fournir un débit pulsatile avec une fréquence suivant le rythme cardiaque, aux alentours de 60 pulsations par minute. Ce critère unique et hautement différenciant est possible notamment grâce à la faible inertie de la membrane, qui permet de faire varier rapidement et efficacement notamment la fréquence d’activation de la membrane et par conséquent le débit de la pompe.